.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de liberté... [PV Thalion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


MessageSujet: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Mar 31 Jan - 1:04

    Yavana était une dame du Rohan, et en tant que telle, elle ne devait sortir de la cité sans une garde pour l'accompagner. Croyez-vous donc qu'elle respecterait cela? Pas le moins du monde! Ce matin-ci, elle avait décidée d'aller se promener seule, laissant son frère à son entrainement. Elle n'avait envie de personne pour l'accompagner, juste elle, son cheval, et les arbres. Et quel meilleur endroit pour trouver des arbres que dans la forêt de Fangorn? Evidemment, elle avait entendue de nombreuses légendes à son propos depuis qu'elle était au Rohan, mais lesquelles étaient vraies? Et puis, tout cela ne l'effrayait pas. Au contraire, elle avait d'avantage envie de savoir... C'est ainsi donc, qu'elle se dirigea dans les écuries, attelant un cheval d'une couleur noir, avec pour seule touche claire, une étoile sur le front. Elle sortit alors de la cité, suivit bien entendu par des gardes... Maudis soient-ils!

    Après une certaine distance parcouru, elle décida de les semer, de la façon la plus simple qu'elle connaissait. Elle s'approcha de la forêt et s'arrêta, descendant de cheval.

    Garde - Madame, nous ne devrions pas nous arrêter ici. Que... que faites-vous?

    Elle avait commencée à se diriger dans la forêt, posant son pied sur la première parcelle d'herbe totalement verte. Elle se tourna alors vers eux, un grand sourire aux lèvres.


    - J'ai... certains besoins. Je ne m'éloignerais pas trop.

    Certains besoins? Elle avait surtout besoin de liberté! Elle se dirigea donc, tranquillement, vers l'intérieur de la forêt. Lorsqu'elle fut assez loin pour qu'ils ne puissent plus la voir, elle accéléra le pas, laissant bien derrière elle une trace de son passage, des cailloux qu'elle avait récupéré plus loin. Mieux valait retrouver la sortie plus tard.
    La demoiselle s'aventurait de plus en plus loin. Elle n'avait apparemment peur de rien, du moins pour l'instant. Malgré le jour évident, la forêt apportait une obscurité déconcertante. Quelques rayons passaient cela dit par-ci, par-la, témoignant de l'heure réelle. Il y avait aussi des bruits, étranges pour la plupart mais pas particulièrement affolant non plus. Quelques craquement provenant des hauteurs des arbres. Yavana se dit qu'ils devaient être vieux et craqueler de temps en temps, lorsque les animaux s'y faufilaient.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Mar 31 Jan - 11:34

NOTE : les paroles en italiques sont prononcées en elfique.

En pleine forêt de Fangorn, alors que le soleil se levait à l'horizon, Thalion se sentait plus vivant que jamais. Autour de lui la vie semblait renaître, comme chaque matin. Cela faisait à présent trois jours qu'il été arrivé en Fangorn, et à présent, son coeur se serrait à l'idée de repartir. Il était venu sous ordre de son père, Thranduil, Roi de la Forêt Noire, afin de simplement s'assurer auprès de Sylvebarbe que tout se passait bien en Fangorn. L'antique Ent avait accueilli le fils de Legolas à bras ouverts, même si l'Elfe dut attendre longtemps, car Sylvebarbe était bien connu pour être capable de parler bien longtemps avant d'en arriver aux faits. Mais finalement, Thalion avait put repartir le coeur léger, assuré que rien de mal ne se passait dans l'ancienne forêt de Fangorn. Assis sur une racine lisse qui dépassait du sol, Thalion regardait sa monture en souriant. Gaelegrin était d'une beauté éclatante, alors que les premiers rayons du soleil faisaient sa robe blanche luire d'une lumière presque irréelle. L'animal mâchait quelques touffes d'une herbe grasse et verte, histoire de reprendre un peu de forces avant le reste du voyage. Car avant d’être passé à Fangorn, Thalion s'était rendu à Edoras, afin de porter au Roi des Rohirrim une lettre de la part de Thranduil. Une fois cette mission réalisée, l'Elfe en avait profité, toujours sous conseil de son grand-père, de prendre des nouvelles des Ents, eux qui avaient prit part à la Guerre de l'Anneau en attaquant Saruman et son armée en Isengard.

« Viens Gaelegrin, il est temps d'y aller. » Redressant son coup puissant, le fils d'Asfaloth marcha d'un pas léger en direction de son maître. Ce dernier lui flatta l'encolure, avant de sauter agilement sur le dos de son compagnon. Quittant le petit bosquet lumineux dans lequel il se trouvait, Thalion talonna sa monture pour qu'elle s'enfonce sous l'épaisse couverture végétale de Fangorn, là où l'obscurité augmentait de plus en plus. Si les hommes redoutaient cet endroit, l'Elfe s'y sentait parfaitement à l'aise : les arbres étaient sa demeure, les Ents ses alliés, qu'avait-il à craindre ? Et puis les deux épées, celles de son père, étaient accrochées à son dos, et d'un simple geste elles pouvaient se retrouver entre les mains de l'héritier de Thranduil. Comme si cela ne suffisait pas, l'arc que Galadriel avait offert à son père pendant la Guerre de l'Anneau pendait à l'harnachement de Gaelegrin, prêt à envoyer ses mortelles flèches à quiconque attaquerait Thalion.

« Silence, quelqu'un approche. » Les sons de quelqu'un qui marchait sans chercher à cacher sa présence. Thalion savait reconnaître ces bruits. Presque immédiatement, sa monture stoppa sa marche, ses sabots reposant sur la terre recouverte de végétation. Se concentrant, Thalion capta clairement la marche de quelqu'un ... « Quelqu'un qui marche seul. » Se murmurant à lui-même, il savait à présent que quelqu'un approchait. Il s'agissait sans aucun doute d'un humain, car un Elfe n'aurait jamais fait autant de bruits en se déplaçant dans une forêt, encore moins à Fangorn. Donc, qu'avait-il à craindre ? Pas grand chose, raison pour laquelle il fit sa monture avancer en direction de l'inconnu qui approchait. C'est perché sur son grand cheval à la robe d'un blanc immaculé que Thalion tomba nez à nez avec une humaine, qui de plus est, semblait être de noble origine. Arretant sa monture, Thalion lui demanda en langage commun : « Que fait une noble dame seule, en plein Fangorn ? » Son ton n'était nullement agressif ni autoritaire, même si sa prestance naturelle pouvait parfois le faire paraître ainsi. En fait, Thalion était intrigué. Intrigué par le fait de croiser une dame seule, ici, en pleine forêt de Fangorn.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Mer 1 Fév - 0:07

    Yavana marchait, le pas léger, dans la forêt. Elle observait les arbres, les plantes qui poussaient par-ci, ar-la, et les quelques animaux qui passaient devant elle. Tout cela était fort réjouissant. Elle aimait véritablement la nature sauvage, sans doute parce que cela lui inspirait une certaine liberté. Certes elle n'était ni esclave ni servante, mais la noblesse exige des sacrifices personnels, impose une façon d'agir devant tout autre personne. Il n'y avait véritablement qu'avec son frère qu'elle se sentait elle-même, vraiment libre. Mais la verdure telle que celle-ci lui manquait. En observant ce paysage, elle se souvenait du jour tragique où elle avait perdu ses parents, mais cette pensée sombre l'amena à une pensée plus joyeuse. Elle revit le visage souriant de ses parents quelques jours avant l'incident, le bonheur qui émanait de ce couple particulier. Cela la rendait mélancolique, mais elle avait finit par accepter et s'était fait une nouvelle vie, une nouvelle famille et de nouveaux amis.

    Soudain, lui parvint à l'oreille, le son de ce qui lui semblait être un cheval. Puis plus rien... Le calme plat hormis les quelques animaux grimpants aux arbres. Cela ne l'empêcha pas pour autant d'arrêter sa marche, elle se contenta de resserrer sa main autour du manche de son épée, sait-on jamais. Peut-être s'agissait-il juste d'un équidé sauvage? Elle ne voyait pas trop qui pouvait se promener par-ici. Au pire, en cas de danger trop important, il lui suffirait de donner de la voix pour attirer les gardes, restée à l’orée du bois.

    Les bruits se firent de nouveau entendre et elle commençait à apercevoir quelque chose au loin. Le cheval n'était pas seul, il portait sur son dos une personne à l'allure élancée. Un elfe peut-être? Cela se confirma lorsqu'elle put enfin apercevoir son visage et ses oreilles pointues.

    Que fait une noble dame seule, en plein Fangorn ?

    L'elfe semblait assez imposant. Il n'avait pas vraiment d'épaules larges, ni un air grave, mais une prestance particulière. Et, a en juger par son accoutrement, il ne s'agissait pas d'un simple elfe. Il ne semblait pas non plus représenter une menace pour elle. Yavana desserra donc sa main, se décontractant légèrement.


    - Une senteur de liberté ne fait pas de mal, et cela même aux nobles dames. Mais, puis-je savoir à qui ais-je l'honneur de m'adresser?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Mer 1 Fév - 9:55

Lorsqu'elle remarqua que je ne représentais visiblement aucun danger, la dame relâcha l'étreinte de sa main autour du manche de son épée. Excellente idée. « Une senteur de liberté ne fait pas de mal, et cela même aux nobles dames. Mais, puis-je savoir à qui ai-je l'honneur de m'adresser ? » Et bien, voilà une personne bien sensée, et qui avait parfaitement raison par dessus tout ! La liberté ... voilà une chose que j'avais bien la chance de posséder, du moins par moments. Mes obligations en tant qu'héritier de la Forêt Noire m'empêchaient parfois de quitter le territoire des miens, mais je profitais de chaque patrouille pour découvrir de nouvelles contrées. Même si à force, la Terre du Milieu commençait à ne plus avoir de secrets pour moi. En effet, mon père m'ayant permit de voyager avec lui, j'avais visité maintes grandes cités et villes de plus petites tailles, en passant par des régions aussi diverses que variées. Et pendant mes patrouilles, c'était par les lieux moins ... habités, que je passais. Bref, j'espérais assez connaître la Terre du Milieu pour ne jamais m'y perdre.

Sautant agilement du dos de ma monture, je me réceptionnai sur le sol mou de Fangorn. Posant ma main sur le cou puissant de mon compagnon, je lui murmurai à l'oreille, mais pas assez bas pour empêcher la demoiselle de m'entendre : « Va Gaelegrin, repose-toi encore un peu. » Poussant un bref hennissement, le digne fils d'Asfaloth s'éloigna tranquillement, disparaissant bientôt entre les antiques arbres de la forêt. Une fois seuls, je me tournai vers l'inconnue. Elle était petite, même pour une humaine, car à en juger par son apparence, il ne s'agissait pas là d'une enfant. Le fait qu'elle porte une épée prouvait à mes yeux que je n'avais pas devant moi une de ces parfaites demoiselles de maison, se faisant tout ordonner par leurs maris. Et le fait qu'elle se déplace seule en Fangorn en disait long sur son courage, même si le son d'autres personnes, trois, peut-être quatre, retentissait à mes oreilles. Parfois, un bruit métallique indiquait qu'il s'agissait de soldats, sûrement les gardes de cette noble dame.

« Je ne peux que vous donner raison. » Regardant autour de moi, je ne trouvai rien d'autre à dire. Fangorn était un lieu de paix et de tranquillité, notamment depuis que la forêt avait été débarrassée de la plupart de ses êtres malfaisants. Et ce grâce à Sylvebarbe et à ses Ents, qui après la Guerre de l'Anneau, s'était appliqué à nettoyer Fangorn de toute trace maléfique. Toutefois, je savais que certaines choses pouvaient ne pas avoir changé, et que dans les recoins les plus sombres de la forêt pouvaient encore se cacher quelques créatures ... indésirables. Mais nous n'en étions pas là. « Thalion. Thalion de la Forêt Noire. » Prononcés avec un agréable sourire, ces quelques mots n'en disaient pas beaucoup sur moi. De toute façon, la dame avait dû deviner que j'appartenais au peuple Elfe, mon apparence ne laissait aucun doute. Par contre, j'évitai de dire que j'étais le fils de Legolas. Pourquoi ? Car tout le monde me reconnaissait ainsi. Je voulais être reconnu pour mes propres faits, par en tant que "simple" fils du héros du Troisième Âge. C'était comme si rien que le fait que Legolas soit mon père faisait de moi un être à part, un héros en quelque sorte. Hors, je n'avais encore rien fait d’exceptionnel, à part les longues journées de patrouilles aux alentours du Mordor.

« Et qui est cette dame qui semble ne pas craindre Fangorn ? Car il me semble que vos gardes vous attendent. » Lâchant un petite sourire malicieux, j'attendis sa réponse. Pour une humaine, il n'y avait pas que les êtres malfaisants qui pourraient éventuellement se trouver dans cette forêt qu'il fallait craindre, non. Les Ents n'étaient pas franchement connus pour leur intelligence, et un "accident" pouvait arriver à tout moment. Se montrer assez agile et rapide pour esquiver une branche qui, tout à coup, surviendrait au milieu de votre avancée, ce n'était pas donné à tout le monde. Même si j'étais de l'avis qu'après les événements de la Guerre de l'Anneau, les sujets de Sylvebarbe avaient dû prendre conscience qu'ils ne pouvaient attaquer autre chose que des Orcs ou des Uruk-hais. Oubliant ces sombres pensées, je fixai la demoiselle, attendant une réponse. Elle devait forcément être noble, ou du moins, j'en avais l'impression. Faisait-elle partie de la famille régnante d'Edoras ? Car j'y étais passé quelques jours plus tôt, sans toutefois avoir demandé une audience officielle. Je m'étais contenté de remettre la lettre de mon père, en privé, à Lorgan Elfwine II, avant de m'en aller discrètement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Jeu 2 Fév - 0:24

    Thalion.... Ce nom lui disait vaguement quelque chose... Yavana sembla réfléchir un instant, tentant de se souvenir de où et quand elle avait entendu ce nom. Ah oui! C'était Lorgan qui le lui en avait parlé, vaguement. Un elfe de ce nom s'était présenté à lui l'autre jour.

    - Et qui est cette dame qui semble ne pas craindre Fangorn ? Car il me semble que vos gardes vous attendent.

    En effet, elle avait laissé les gardes à l'extérieur de la forêt. A présent, ils devaient commencer à s'inquiéter de ne pas la voir revenir. Ce n'était certes pas la première fois qu'elle leur faisait ce coup, mais à chaque fois ils finissaient par s'inquiéter. Peut-être étaient-ils déjà entrain de la chercher tout doucement, malgré la peur que pouvait inciter cette forêt en particulier. C'était sans doute également pour sa réputation qu'elle avait choisit celle-ci. Elle était sur d'être tranquille un petit moment.


    - Je suis Yavana Haldreïn, Dame du Rohan.

    Peut-être avait-il déjà entendu parler d'elle, Edoras était une cité fort célèbre et généralement, on en connaissait les dirigeants. Elle était la soeur du roi actuel de ces lieux, ce qui n'était pas rien.

    Elle repensa un instant aux gardes. Elle les entendait dans le lointain, le son de leurs voix entrain de l'appeler était porté par un léger vent jusqu'à eux, mais c'était à peine audible et puis, la demoiselle ne sembla pas s'en soucier d'avantage. Elle les rejoindrait facilement lorsqu'elle en aurait réellement envie, ce qui n'était pas encore le cas. Tout ce qu'elle voulait, c'était respirer en paix! Elle savait qu'à son retour à Edoras, il lui faudrait reprendre ses fonctions de Dame et cela l'ennuyait par moment, même si Lorgan veillait à ce qu'elle n'ai pas trop à faire. Elle l'appréciait véritablement, c'était un frère pour elle et non un demi-frère. Ils veillaient l'un sur l'autre, s'assurait de toujours voir un sourire sur leur visage. Leur amour fraternel se voyait à perte de vue, ce qui renvoyait au peuple une bonne image de leur noblesse et donc, favorisait leur obéissance au roi. Car oui, le peuple aimait son roi. Il était juste et bon, et n'avait nullement besoin d'inspirer la crainte pour se faire respecter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Jeu 2 Fév - 20:38

« Je suis Yavana Haldreïn, Dame du Rohan. » Ainsi donc Thalion avait devant lui la soeur du Roi du Rohan ? Maintes rumeurs étaient parvenues jusqu'à l'Elfe, selon lesquelles cette noble dame n'aurait aucun lien sanguin avec le Suzerain actuel des Rohirrims, qu'elle avait été trouvée au beau milieu de la campagne, ou encore abandonnée aux portes d'Edoras. Personnellement, Thalion n'en avait que faire de ces rumeurs, après tout, du moins à son avis, les liens étaient avant tout sentimentaux. Beaucoup d'Elfes pouvaient se considérer comme ses frères et soeurs, alors qu'aucun sang commun ne coulait en eux. Que Lorgan Elfwine II considère Yavana comme sa propre soeur suffisait largement à Thalion pour qu'il la considère comme telle. Et puis qui était-il pour juger cette dame ? Pretant sourde oreille aux rumeurs, il se comporterait envers cette femme comme son rang le lui l'exigeait, avec courtoisie et honneur. « Enchanté, Dame Yavana. » Posant une main sur son ventre, paume ouverte, Thalion se pencha légèrement en avant, saluant ainsi officiellement la dame du Rohan.

Le vent, qui en passant entre les troncs ancestraux faisaient résonner à ses oreilles une douce mélodie, portait le son des gardes. Ceux-ci cherchaient celle dont ils avaient la garde, nulle autre que la soeur de leur propre Roi. Ils savaient parfaitement que si quelque chose de mal arrivait à Yavane, ils passeraient des moments qu'on pourrait juger de ... désagréables. Mais ils ne savaient pas que leur protégée se trouvait en compagnie d'un Elfe, qui plus est qui se débrouillait plutôt bien avec les armes. Si son arc et son carquois étaient restés accrochés à la salle de Gaelegrin, les deux dagues de Legolas reposaient attachées à son dos. Un simple geste des poignets suffirait à Thalion pour se retrouver lames en mains. Sans compter l'une ou l'autre carte qu'il gardait toujours pour les moments les plus inespérés.

Imitant la demoiselle, Thalion ignorait les voix des gardes, se concentrant sur l'instant présent. Que faire ? « Puis-je profiter de votre charmante compagnie ? Le temps de faire quelques pas ? » Après tout, son passage en Edoras avait été plus que bref. Après avoir remit sa lettre au Roi du Rohan, Thalion avait quitté la cité des Rohirrims, voyageait directement vers Fangorn. Il n'avait pas put vraiment profiter de la compagnie des hommes du Rohan. Sans vraiment faire attention, Thalion fit quelques pas en direction du centre de la forêt. Yavana accepterait-elle son invitation, ou la déclinerait-elle poliment ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Dim 5 Fév - 17:27

    Yavana l'observa faire sa révérence et elle le salua à son tour. En réalité, elle n'était pas très friande de ce genre de convention. Elle ne comprenait pas pourquoi on le faisait uniquement entre noble. D'ailleurs, elle n'appréciait pas trop que des personnes à qui elle ne devait pas le faire le lui fasse en retour. Mais malheureusement, les coutumes obligent, elle devait se contenter de cela et se taire à ce sujet, du moins quand quelqu'un de son rang était à proximité. Elle estimait que noble ou paysan, on était tous pareils, des êtres vivants. Peut-être était-ce également ce principe, inculqué par sa mère, qui lui avait donné cet amour inconditionnel pour la plupart des animaux, même dangereux. Elle préférait d'ailleurs les dangereux et sauvages aux domestiques, peut-être parce qu'on ne leur avait pas inculqué toutes ces choses, parce qu'ils restaient naturels...

    - Puis-je profiter de votre charmante compagnie ? Le temps de faire quelques pas ?

    La demoiselle haussa les épaules. Après tout, pourquoi pas? Jusqu'à présent, il ne représentait véritablement aucun danger pour elle, pourquoi donc s'en méfier? Oui, on ne sait jamais, il peut en effet arriver qu'une personne, d'apparence inoffensive, s'avère être particulièrement dangereuse. Yavana en était peut-être un exemple... Mais justement, elle connaissait également ses capacités, et même si elle n'arriverait pas à le mettre à terre d'elle même, elle réussirait à tenir assez longtemps pour que les gardes arrivent. Elle avait apprit à se battre avec ses frères, puis avec Lorgan et quelques serviteurs juste... Mais cela lui avait largement suffit à apprendre les bases, à savoir se défendre.

    Lorsque l'elfe se mit à avancer, elle jeta juste un rapide coup d'elle en direction des gardes, une sorte de réflexe puisqu'ils étaient trop loin pour qu'elle puisse les voir. Elle commença alors à suivre l'elfe, parvenant à sa hauteur. La différence de taille se voyait d'avantage à présent qu'elle se tenait à ses côtés. Elle était humaine certes, et avait d'avantage hérité de son père que de sa mère pour son physique, elle s'avérait tout de même plus petite qu'une humaine normale, même si ce n'était que de très peu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Dim 12 Fév - 23:36

La jeune femme haussa les épaules, l'air de se dire ... oui, pourquoi pas. De toute façon, avait-elle une réelle raison de se méfier de l'Elfe ? Pas vraiment. Car si Thalion voulait la mort de la dame du Rohan, alors celle-ci aurait déjà sans l'ombre d'un doute perdu la vie, une flèche entre les deux yeux. Et puis rien dans l'attitude du fils de Legolas ne laissait penser à une éventuelle agression. Et pour finir, Thalion n'était pas quelqu'un de mauvais : il aimait se battre, faire usage de ses deux lames ou de son arc, mais jamais dans le but de faire le mal. Jamais.

Ce fut sûrement pour toutes ces raisons que la demoiselle suivit l'Elfe quand ce dernier s'avança en direction de l'intérieur de la forêt. Mais peu à peu, les gardes se rapprochèrent, Thalion pouvait les entendre pénétrer entre les arbres, hélant leur protégée. L'Elfe ignorait quelle excuse elle avait donnée à ses protecteurs pour s'éloigner ainsi seule, mais visiblement les trois ou quatre soldats s'étaient dits qu'il était temps de se mettre à la recherche d'Yvana.

Ne sachant pas si la demoiselle voulait, ou pas, être rattrapée par ses hommes, n'accéléra ni ne ralenti le pas, laissant ainsi toute l'initiative à la Rohirimme. Lorsque celle-ci remarqua que les gardes s’apprêtaient à les rattraper, elle prit les devants : attrapant le bras de Thalion, elle l'attira sur un côté. L'Elfe ne put s’empêcher de sourire, mais sans mot dire, il passa devant Yavana : il repérait mieux qu'elle les trous dans végétation, car plus ils avançaient dans Fangorn et plus progresser devenait difficile. Un oeil exercé tel que celui d'un Elfe Sylvain voyait les chemins praticables avec aisance. Amusé, Thalion s’arrêta lorsqu'il estima être hors d'atteinte : « Que dirait votre frère s'il apprenait que sa soeur semait ses gardes aussi facilement ? » Ce n'était nullement une provocation, loin de là : Thalion tenait le Roi du Rohan en grand respect, et il admirait également cette demoiselle pour son caractère osé, chose pas toujours aisé pour une dame de sa condition.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   Sam 3 Mar - 17:08

    Yavana laissa l'elfe passer devant. Après tout, un elfe sylvain devait connaitre d'avantage les forets qu'une semi-hobbit non? C'est du moins ce qu'elle se dit. Elle entendait encore au loin les gardes, mais le son de leurs voix se faisait de plus en plus faible à mesure qu'ils avançaient. Une fois assez loin, et donc hors de porté des gardes, ils s'arrêtèrent. Etrangement, et malgré la réputation des lieux, la dame du Rohan n'avait aucune crainte, elle se sentait presque en sécurité dans cette forêt.

    - Que dirait votre frère s'il apprenait que sa soeur semait ses gardes aussi facilement ?

    Elle savait que cette question n'attendait pas vraiment de réponse, mais cela l'amusait de tenter d'en apporter une.


    - Je doute qu'on le mette au courant. Les gardes ne risqueraient pas leur réputation et leur place pour cela.

    Yavana esquissa un petit sourire en coin. Combien de fois avait-elle déjà semé les gardes? Trop sans doute. Le plus amusant, c'est qu'ils se laissaient toujours avoir! Durant une ou deux heures, elle avait une paix totale, une tranquillité reposante durant laquelle elle pouvait sentir les odeurs des bois, se souvenir de son enfance, de l'odeur de sa mère qu'elle avait perdu trop tôt.
    Elle pouvait de temps à autre croiser quelques animaux des bois, les approcher doucement sans les effrayer. C'était généralement durant ces instants que l'on découvrait la vraie douceur de la dame, et tout le calme dont elle était capable. Il lui était déjà arrivé d'attendre une heure avant qu'un simple petit écureuil daigne se laisser approcher. Avec les gardes, tout cela n'était pas possible. Bien trop bruyants, ils faisaient fuir les animaux et enlevaient toute la magie des lieux. Yavana ne pouvait pas profiter pleinement de ses promenades dans ces cas la. Elle savait que cela encourait certains risques. Une attaque était toujours possible, mais cela en valait la peine.



désoler du retard :s et c'est pas super, mais je me rattraperais plus tard^^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un peu de liberté... [PV Thalion]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de liberté... [PV Thalion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: 
neverland
 :: Archives :: Première saison
-